La place prépondérante des images mentales dans les apprentissages

Puisque tout le monde ne cesse d’évoquer – des objets, des scènes vécues, des projets, etc. – tout le monde sait ce que sont les images mentales.

En effet, vivre laisse en nous des traces au contact desquelles il est fréquent que nous nous mettions ou remettions, que ces traces aient été engendrées par la perception, les émotions, ou créées par notre intellect…

Accorde-t-on suffisamment d’importance aux images mentales dans les processus de construction des savoirs et savoir-faire ? Nous ne le pensons pas.

Ces images mentales pourraient être en effet, bien plus qu’elles ne le sont en général, des alliées efficaces pour les élèves. Les conduire à s’y référer régulièrement pourrait en particulier leur éviter de surcharger leur mémoire.

Que faut-il faire en classe pour qu’il en soit ainsi ?

Quelles sont les propriétés des images mentales ?

À quelles conditions deviennent-elles permanentes et utilisables à volonté ?

Quelle est la différence entre l’imagerie mentale et l’imagination ?

  • Thèmes de travail

     Ces questions seront étudiées à partir de situations concrètes que tous les participants pourront explorer et vivre.
    Parce qu’elles concerneront aussi bien l’expression orale que l’expression écrite, la grammaire que l’orthographe, le calcul que la géométrie, les situations présentées montreront clairement comment les mêmes facultés mentales, utilisées sous des angles différents, sont à l’origine d’apprentissages que l’on pourrait croire sans liens les uns avec les autres. 

  • Public visé

     Cette étude s’adresse :
    – Aux enseignants du primaire et du secondaire, et plus généralement à toute personne intéressée par la construction des savoirs et l’approche pédagogique proposée par Caleb Gattegno : la Subordination de l’Enseignement à l’Apprentissage ;
    – À toute personne suivant ou désirant suivre la 3ème formation générale. 

  • Formateur(s)

     Maurice Laurent.

    Ayant lui-même longuement enseigné le français et les mathématiques en début de secondaire à l’École Internationale de Genève (1970-2000), Maurice Laurent a eu l’opportunité de pouvoir réfléchir comme praticien aux questions qui seront étudiées. 

  • Dates

     Week-end des 21 et 22 avril 2018.

  • Lieu

    Foyer de la Cassotte, 18 rue de la Cassotte, Besançon, France

  • Horaires

    – Samedi : 14h – 19h30 ;
    – Dimanche : 9h – 12h30 et 14h – 16h30,
    soit 11h30 de stage.

  • Tarifs

    – Individuel : inscription avant le 21 mars 2018 : 80 € ; après cette date : 100 €
    – Entreprise : 140 €
    – Étudiants et demandeurs d’emploi : 60 €

  • Inscription

    – Télécharger la présente fiche d’inscription
    – Nous envoyer cette fiche d’inscription par courriel à : contact@uepd.fr
    ou, une fois imprimée, par courrier ordinaire ou par fax au : 33 (0)9 70 06 99 11

    ATTENTION : Le règlement est effectué sur place durant le stage, par l’un des moyens de paiement sélectionné sur votre fiche d’inscription.

  • Adhésion UEPD

    Toute personne désirant suivre un de nos stages doit adhérer à l’association et donc, s’acquitter de la cotisation annuelle dont le montant est fixé à 10 €.

    Toutefois, même si vous ne suivez pas de stage, vous êtes cordialement invité(e) à devenir adhérent(e). Cette adhésion vous donne droit :
    – A voter lors des assemblées générales
    – A accéder aux informations et aux forums de discussions sur la pédagogie Gattegno… Et, si vous le désirez, à participer de différentes manières à nos activités…
    Rendez-vous sur cette page : http://www.uneeducationpourdemain.org/participez/

Articles liés

No results found

Menu