Apprendre : 4 stades de référence

Le rôle de l’enseignant n’est pas d’informer ses étudiants de l’existence de telle ou telle chose mais de la leur faire découvrir, de leur en faire prendre conscience.

Gattegno décrit 4 stades dans l’apprentissage :

  • Le premier stade est celui de la première prise de conscience, celle qui dit qu’il existe quelque chose de nouveau à explorer.
  • Le second est celui de l’exploration, des tentatives avec leur lot d’erreurs, des conséquences que l’on peut tirer de ces erreurs, des stratégies personnelles qui en découlent.
  • Le troisième est un stade de transition qui permet d’atteindre, par la pratique, l’automatisation.
  • Le quatrième stade est celui de la maîtrise, qui peut être transférée à tout autre apprentissage ultérieur.

 

Enseigner : l’approche Gattegno et son application

La pédagogie de Gattegno, c’est une approche de l’enseignement :

  • qui tient compte des capacités mentales des apprenants et de tout ce qu’ils savent déjà faire, des compétences acquises dans toute autre situation d’apprentissage,
  • qui favorise chez les apprenants la conscience de leur propre apprentissage,
  • qui fournit un cadre laissant les apprenants libres de leurs choix et de leurs stratégies,
  • qui fait une large place à la pratique, par les apprenants, de la chose à étudier,
  • qui considère la classe comme un laboratoire dont l’enseignant et les apprenants sont les chercheurs.

La confiance et le respect ainsi engendrés permettent à chacun de travailler « vite et bien », et dans la joie, car cette approche de l’enseignement est source de situations procurant un réel plaisir : le plaisir d’apprendre et le plaisir d’enseigner.

Faire en sorte qu’un cours naisse systématiquement, minute par minute, du travail des apprenants plutôt que d’être décidé à l’avance par l’enseignant, c’est subordonner son enseignement à l’apprentissage de ses élèves.

Trois domaines clés concernés par cette approche originale :

  • l’enseignement de la lecture – lutte contre l’illettrisme,
  • l’enseignement des langues étrangères – y compris le français langue étrangère à tous les niveaux,
  • l’enseignement des mathématiques.

 

L’homme et sa faculté de changer

Chaque personne se reconnaît comme étant la même tout au long de sa vie, et néanmoins capable de changer en permanence.

Pour Gattegno, tout apprentissage doit ainsi prendre en compte à la fois les capacités de chacun à maintenir ses automatismes intacts et fonctionnels et sa capacité à changer.

 

Caleb Gattegno – 1911-1988

  • 1911  Naît à Alexandrie (Egypte)
  • 1937  Docteur en Mathématiques – Université de Bâle
  • 1952  Docteur ès Lettres (Philosophie) – Université de Lille
  • 1950  Cofondateur de la Commission Internationale pour l’Etude et l’Amélioration de l’Enseignement des Mathématiques. Travaille avec Jean Piaget.
  • 1952 Crée The Association of Teachers of Mathematics.
  • 1954 Fonde en Angleterre The Cuisenaire Company, qui produit les réglettes Cuisenaire et les manuels qui les accompagnent.
  • 1957 et 1958 Participe à la mission Assistance Technique des Nations Unies en Ethiopie pour y résoudre le problème de l’analphabétisme.
  • 1966 S’installe aux Etats-Unis où il crée Educational Solutions.

 

Caleb Gattegno s’éteint à Paris en 1988. De 1947 à sa mort, Caleb Gattegno anime des séminaires pour des groupes internationaux, en particulier en Europe, en Amérique du Nord et du Sud et au Japon.

Il est l’auteur de près de 120 ouvrages et de 500 articles pédagogiques, de psychologie, de réflexion sur différents thèmes (la mort, la santé, l’amour, l’économie…).

Il conçoit également des matériels pédagogiques pour l’enseignement :

  • de la lecture : Lecture en Couleurs, Lecture Infuse (logiciel), Pop-ups (films vidéo)
  • des langues étrangères : Silent Way
  • des mathématiques : Géoplans, films